Le MANAGEMENT de la Qualité ne consiste pas seulement à garantir la conformité d’un produit vis à vis des exigences spécifiées par le client externe, mais de manager l’ensemble des activités de l’entreprise pour améliorer de façon continue la réponse aux attentes de toutes les parties intéressées, internes et externes. Les dirigeants sont concernés sous plusieurs aspects.

La définition des risques opportunités et enjeux stratégiques :

La direction doit faire une analyse précise des risques et opportunités au regard du contexte de l’entreprise, forces faiblesses, état de la concurrence, évolutions technologiques etc.

En relation avec cette analyse environnementale, la direction doit déterminer les enjeux de l’entreprise, par exemple renforcer la technicité, déployer une nouvelle stratégie produits services, accroître certains types d’investissements…

Ces enjeux permettent de fixer une stratégie générale et de la déployer au sein de l’entreprise au travers de ses politiques générales et sectorielles, y compris la politique qualité.

L’objectif est de s’assurer de « l’alignement » de l’ensemble des unités (ou processus) à la stratégie de l’entreprise.

  • L’établissement d’une politique qualité :

C’est pour la direction la formalisation d’un guide connu de tous permettant de conduire l’entreprise vers l’amélioration continue, donc vers l’accroissement de ses performances. Pour élaborer sa politique qualité, une Direction déterminera :

      • les actions prioritaires pour répondre aux enjeux stratégiques et déployer la stratégie dans l’organisation ;
      • la nature et le niveau des améliorations utiles dans un futur proche pour l’entreprise ;
      • les points forts contribuant à la satisfaction des clients ;
      • les attentes et modes de participation de toutes les parties intéressées ;
      • les orientations fixées à l’organisation de la qualité dans l’entreprise ;
      • les besoins éventuels de convergence des différents systèmes de Management,  Qualité, Environnement, IT, Asset Management…

     

  • La fixation d’objectifs qualité quantifiés :

Pour stimuler l’amélioration continue et bien vérifier le succès de la politique qualité il convient de fixer