Approche générale

Un système de management intégré (SMI) répond à deux normes et une spécification :

•ISO 9001 : pour le management par la qualité
•ISO 14001 : pour le management environnemental
•OHSAS (Occupational Health and Safety Assessment Series) 18001 : pour le management de l’hygiène et de la sécurité, ou ILO-OSH : 2001 du BIT (Bureau international du travail) principes directeurs concernant les systèmes de gestion de la sécurité et de la santé au travail

La constitution d’un système de management QSE ou intégré est une démarche d’anticipation visant la pérennité de l’activité par la satisfaction des clients et des parties intéressées, le respect des législations et la prise en compte des nouveaux enjeux du développement durable.

L’ISO 9001-2000 s’est inspiré de la structure de l’ISO 14001-1996 et l’OHSAS s’y appuie davantage encore. Cette base commune facilite l’intégration des trois référentiels.

Les éléments communs aux trois normes ou spécifiques de chacune sont les suivantes :

num17_5_1

La constitution d’un système intégré doit être fait de manière participative qui permette d’élargir la cartographie actuelle en gardant sa cohérence stratégique. Chaque processus devra être vu par chacun selon les trois aspects : qualité, environnement et hygiène/sécurité Ces aspects sont déterminés à l’aide d’analyses de risques, point de départ de la mise en place du système de management HSE (Hygiène/Sécurité/Environnement).

Approche documentaire pratique du management intégré

Pour cette partie, nous nous appuyons sur un cas concret de mise en place d’un management intégré effectué par le cabinet Accordance Consulting pour l’un de ses clients déjà certifié ISO 9001.

L’un des éléments fondamentaux d’un système qualité est le Manuel Qualité. Lors d’une mise en place de système intégré, il devient le manuel Qualité – Sécurité – Environnement. Il est bâti à partir du Manuel Qualité auquel il faut :

•Ajouter les chartes sécurité et environnement
•Ajouter les responsabilités et autorités en matière de sécurité et d’environnement
•Citer les procédures et les plans QSE
•Ajouter la notion de communication externe
•Compléter les fiches processus afin qu’elles soient QSE : dans l’ISO 9001, chaque processus se compose d’activités transformant des données d’entrée en données de sortie. Dans une approche intégrée, les déchets et les risques émanant de ces activités sont pris en compte et contrôlés. En pratique, chaque fiche processus est complétée des aspects environnementaux, d’hygiène et de sécurité

Il existe des exigences documentaires spécifiques à l’ISO 14001 et à la spécification OHSAS 18001. Des procédures, instructions et documents sont à créer.

Copyright : INFOQUALITE

Partager cet article